Shottas

Publié le par beu-fa

Le nombre de films jamaiquains sortis depuis l'indépendance de l'île peut se compter sur les doigts de deux paires de mains. Le cinéma actuel est bien loin des chefs d'oeuvres 70's de Rockers ou The Harder They Come. Ky-Mani Marley, fort de son expérience cinématographique dans le film guimauve One Love, sorte de Roméo & Juliet au pays des rastas rempli de vieux clichés, a donc récidivé l'année dernière avec le film Shottas, pâle copie des films de gangsters de série B black américains, déjà assez limités en général. C'est donc l'histoire de Briggs joué par Ky-Mani Marley et de son pote Wayne interprété par Spragga  Benz qui deviennent des gangsters  à l'affût de l'argent facile. Ils deviennent très vite grillés et c'est là qu'arrivent les soucis. Ayant des ennuis politiques et traqués par la police, ils se barrent aux states où ils commencent à racketter les dealers jamaïquains. Renversant ! Pas de quoi casser la barraque en gros. En plus, la morale du film laisse un peu à désirer...Pas étonnant que certains gamins sont tentés par la vie de badman après tout ça... Quant à la réalisation de Cess Silvera, rien de plus banale. On retrouve dans de petits rôles Assassin et Wyclef Jean aussi. Ce qui est intéressant, c'est de matter le film en patois yardi. Quant à la bande son, elle est ecclectique puisque l'on passe d'un Bob Marley à un Bounty Killer, en passant part Damian Marley, Barry Brown ou Little John. Non décidément à ne pas ranger aux côtés de Scarface ou La Cité De Dieu comme il est marqué sur le DVD.

Publié dans DVD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article