Monty Alexander - Concrete Jungle

Publié le par beu-fa

Ce pianiste jazz est mondialement connu. Il a cotoyé les plus grands jazzman tel que Dizzy Gillespie ou Ray Brown et ses influences vont de Nat King Cole à Bob Marley, a qui il voue un culte. Après l'album Stir It Up, reprises jazzy du prophète, il consacre un autre album au grand rasta, Concrete Jungle. Cette fois-ci, on a le droit à deux morceaux chantés dont un avec Luciano. Mais les titres chantés sont décevant. On retiendra surtout les instrumentaux qui laissent la part belle aux musiciens. Enregistrés à Tuff Gong en 5 jours, cet album plaira aux afficionados du jazz et des instrumentaux des maîtres jamaiquains comme Ernest Ranglin, qui est d'ailleurs un proche de l'artiste. Les meilleurs titres sont No more Trouble ou Babylon System. Gros big up pour cet artiste qui a même réussit à faire danser la foule au festival de jazz de Marciac en 2005, ce qui n'était pas gagné !

Publié dans Roots

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article