Omar Perry - Man Free

Publié le par beu-fa

omar-perry.jpgAttention, un vétéran de la scène roots jamaïquaine peut cacher un fils talentueux. Omar Perry, fils du grand sorcier fou Lee Scratch Perry, était attendu sur album depuis longtemps. Le voilà qui arrive avec ce Man Free chez No Direction Home où il prouve  qu'il est loin d'être un petit joueur. Omar Perry a commencé à jouer de la batterie au célèbre Black Ark de son père à la fin des 70's. Puis avec sa soeur Marsha, il a monté les Upsetters Junior à la courte carrière. Dans les années 90, il est ingénieur du son pour Big Youth, Junior Reid ou Terry Ganzie avant de partir en Gambie pour devenir l'ambassadeur de reggae local. Après c'est vers l'Europe qu'il s'envole ou il parcours les festivals reggae comme chanteur. L'homme se fait alors un nom et de bouche à oreille, son succès croît. Cet album est donc le fruit d'une déjà longue carrière et s'avère vraiment réussit. Même si la voix d' Omar Perry n'est pas la plus originale - un mélange de Jah Mason et d' Alborosie - il a le mérite de posséder un toast puissant, des paroles conscientes et des riddims de bonne qualité où l'on croise le français Stepper, ayant déjà travaillé sur le dernier album d' Horace Andy. Un premier album réussit. 

Publié dans Dancehall - Roots

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article